Les néons, un art à part en Pologne

Découvrez avec nous l'histoire fascinante des néons en Pologne. 

Auteur(s) : Marynia Jacher / Julien Hallier Publié le : 03/02/2021

Les néons, un art à part en Pologne 


Dès leur apparition en Pologne, les néons devaient être un élément décoratif, bien intégré dans l'espace urbain, en harmonie avec l'architecture. Leurs auteurs étaient des créateurs, des architectes et des graphistes exceptionnels. 

Les débuts

Les premiers néons sont apparus en Pologne avant même la guerre, vers la fin des années 1920 mais pour très peu de temps. Détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale, la Pologne fut ensuite pratiquement coupée des pays de l’Ouest pendant la période du stalinisme. Les villes (surtout Varsovie) sont reconstruites dans un style architecturale communiste s’inscrivant dans la doctrine du réalisme socialiste. A cette époque, les rues étaient grises.


La néonisation

Le dégel après 1956 a apporté un changement. Les communistes voulaient donner à la capitale une apparence plus attrayante, les nouvelles tendances de l'art étaient autorisées et les artistes avaient plus de possibilités de s'exprimer.

En 1958, le ministère du Commerce a créé le Conseil du Programme de Publicité, dont le rôle était de définir les lignes directrices de la conception des néons. Le règlement régissait principalement les couleurs, le lettrage et les questions techniques.

À Varsovie, Łódź ou encore Gdańsk, les néons aux couleurs vives étaient un véritable antidote à la morosité de la guerre froide.

Les années 1958-1960 ont été caractérisées par le développement dynamique de la publicité au néon dans les plus grandes villes polonaises. La publicité à l'époque n'était pas de nature commerciale, ce qui peut sembler incompréhensible aujourd'hui. Les néons étaient plutôt un domaine de l'art appliqué.


Ainsi, au début des années 1970, presque chaque commerce, cinéma, café, bibliothèque avait son enseigne lumineuse.

 

À Łódź par exemple, presque 2 000 néons pouvaient briller dans les rues ! Souvent, il ne s'agissait pas de néons individuels mais d'énormes installations. Les grands magasins «Centrum» par exemple de la rue Marszałkowska à Varsovie étaient recouverts de cinq kilomètres de tubes néons !


À Varsovie, Łódź ou encore Gdańsk, les néons aux couleurs vives étaient un véritable antidote à la morosité de la guerre froide.

 
La fin du néon

La fin de l'ère des néons est arrivée en 1981, lorsqu'ils ont été désactivés pendant la loi martiale. Après une longue interruption de fonctionnement, la plupart d'entre eux ont cessé de briller. La crise politique et économique des années 80 signifiait que l'infrastructure de la ville n'était pas prise en charge, et les néons éteints n'intéressaient guère personne.

 

Vers une renaissance ?

 Aujourd'hui, il y a très peu de vieilles enseignes au néon à Varsovie. Cependant, la mode revient doucement et de nouveaux néons apparaissent. Un musée du néon a ouvert ses portes à Varsovie, l'un des rares musées d'enseignes de néon au monde, dans lequel il est possible de voir d’anciens néons et d’approfondir ses connaissances sur le sujet.


Un art à découvrir absolument lors de votre séjour en Pologne !

 

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des conseils ou de plus amples informations.


Sources d’inspiration :

BBC News : Neon Style in Cold War Poland
Historia Poszukaj : Od Berlina do Szanghaju Neony w Warszawie po II Wojnie Światowej

Crédits photos : Julien Hallier, Destination Pologne

Partager l'article

Faites-nous part de vos besoins !

Affiliations
J'accepte !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.