5 questions à... Virginie Little

Fondatrice de la société de conseil en développement durable Little Greenfinity, en Pologne depuis 2001, avec entre temps une escapade de 2 ans au Portugal.

Publié le : 26/02/2021

Virginie Little 

Fondatrice de la société de conseil en développement durable Little Greenfinity, en Pologne depuis 2001, avec entre temps une escapade de 2 ans au Portugal.

Lieu de résidence : Gdańsk

L'interview avec Virginie Little s'inscrit dans le cadre de notre projet intitulé « 5 questions à ... », qui consite à poser les 5 mêmes questions à nos amis Français habitant en Pologne.

Bonjour Virginie, pourquoi as-tu choisi la Pologne ?

Je voulais vivre à l'étranger et j'ai eu l'occasion de découvrir la Pologne en étant volontaire dans un camp linguistique d'été organisé par l'UNESCO à Bielsko-Biała en 1995. J'ai aimé le côté exotique du pays, et le fait que tout soit possible en Pologne, par rapport aux capitales de l'Ouest vers lesquelles se tournaient mes amis qui pensaient vivre à l'étranger. Je suis venue en me donnant 3 mois pour trouver un travail et ma place. Ça m'a pris 3 semaines, je suis restée.

J'aime en Pologne d'une façon générale le côté « tout est possible ». Mais vraiment, ici, tout est possible, positivement, comme négativement.

Comme je suis une optimiste, cela me plaît :)

Qu’aimes-tu le plus en Pologne ?

J'aime en Pologne d'une façon générale le côté « tout est possible ». Mais vraiment, ici, tout est possible, positivement, comme négativement. Comme je suis une optimiste, cela me plaît :) Plus particulièrement, j'adore l'esprit entrepreneur des Polonais.es, la langue polonaise, l'hospitalité et la fidélité des Polonais en amitié, la diversité de la cuisine, la variété des paysages et des villes. En tant qu’étrangère, je suis naturellement sensible à l'admiration des Polonais envers les étrangers qui ont fait l'effort d'apprendre leur langue - dans la même situation les Français ou les anglo-saxons sont totalement blasés. Enfin on ne peut qu’être touché et admiratif de la position forte de la femme dans tous les domaines de la société polonaise. S’il est vrai que ce statut est un héritage de l’histoire, il nous appartient de veiller à ce qu’il ne se dégrade pas au XXIe siècle.

 

Qu'est-ce qui te manque le plus de la France ?

La laïcité et le progressisme sur les questions sociales. Encore que, pour ce dernier point, ce n'est pas que cela me manque à moi personnellement, j'ai la chance de cocher les bonnes cases par rapport au contexte polonais (hétéro, mariée, 2 enfants et même un chien). Mais l’ostracisme dans lequel une partie de la société veut enfermer les femmes et les personnes LGBT - difficile accès à la contraception, droit à l’avortement ultra-restrictif en théorie, quasi inexistant en pratique, non-reconnaissance des personnes LGBT, de leur droit à former un couple, etc. - est une position choquante, indigne de la Pologne, et déplorable pour l’ensemble de la société.


Qu'est-ce qui te surprend le plus en Pologne ?

Le conservatisme du pays. 

Quelle ville / région aimes-tu le plus en Pologne ?

Les paysages variés de la Pologne : la côte baltique sauvage au nord, la  région des lacs et des forêts au centre et les montagnes au sud. Plus toutes les villes, à chacune son charme. Je n'ai jamais réussi à répondre à cette question. Mais je dois avouer que j'ai un petit faible pour la forêt primaire de Białowieża et la région de Podlasie, et pour ce qui est des villes, c'est Wrocław qui remporte, selon moi, la palme de la plus belle ville de Pologne - mais mon cœur appartient à Varsovie, ma ville d'adoption.

Virginie, merci pour ta contribution. 

Chers lecteurs, nous vous donnons rendez-vous bientôt pour la prochaine interview avec un(e) autre ami(e) Français(e) habitant en Pologne.
A très vite !


Crédits photos : Virginie Little, Destination Pologne 

Partager l'article

Faites-nous part de vos besoins !

Affiliations
J'accepte !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.