5 questions à... Maria Schitulli

Conseillère juridique, représentante en Pologne de la Confrérie des Piliers Chablisiens.

Auteur(s) : Julien Hallier Publié le : 09/07/2021

Maria Schitulli

Conseillère juridique, représentante en Pologne de la Confrérie des Piliers Chablisiens.

Lieu de résidence : Konstancin Jeziorna / Varsovie

L'interview avec Maria Schitulli s'inscrit dans le cadre de notre projet intitulé « 5 questions à ... », qui consite à poser les 5 mêmes questions à nos amis Polonais francophones.

Bonjour Maria, quelle est ton histoire personnelle avec le français ? 


C'est grâce à ma famille que j'ai décidé d’apprendre la langue française. C'était en juillet 1999 lors de mes vacances en France. À cette époque, j'étais plus anglophone que francophone, et c'était difficile de communiquer avec mes cousins. Je me suis donc lancée dans cette belle aventure qui dure jusqu’à aujourd’hui, et qui a complètement changé la direction de ma vie. Aujourd’hui, la langue française est présente aussi bien dans ma vie familiale que professionnelle. Grâce à la langue française, je peux également cultiver ma passion pour le vin et promouvoir les vins de Chablis en tant que représentante en Pologne de la noble Confrérie des Piliers Chablisiens.

Quelle est, selon toi, la plus grande différence entre les Polonais et les Français ?


Ce qui me vient en premier, c'est une certaine organisation de la société, le cadre de vie en quelque sorte. Prenons par exemple la culture de la table. Il y a des heures fixes pour manger. C’est un moment où la famille se réunit pour échanger, discuter, partager, profiter tout simplement le fait d'être ensemble. On attend toujours le dernier qui arrive pour commencer à manger. Les restaurants sont ouverts le matin, le midi, et le soir, etc.

En Pologne, c’est diffèrent, la famille mange ensemble généralement seulement le dimanche, et les restaurants sont ouverts toute la journée…

Quel est ton endroit préféré à Varsovie ?


J’adore la ville de Varsovie, sa diversité architecturale et culturelle, ses contrastes. C’est une ville européenne et moderne, très verte et reposante. Il est difficile de choisir un seul endroit car il y en a beaucoup que j’aime, en fonction de mes envies et besoins. Vous pouvez souvent me croiser à la Hala Koszyki, au winebar Barawino où encore à la cafétéria La Petite, qui se trouve juste à côté de mon cabinet juridique. Puis, j’adore assister à des concerts au Kalinowe Serce et au Spatif. Et enfin, pour se promener en famille, je recommande absolument le parc Łazienki Królewskie, dans lequel des concerts de musique de Chopin sont donnés par de talentueux pianistes tous les dimanches pendant la période estivale.    

Où aimes-tu passer ton temps libre hors de la ville ?


J'ai toujours aimé la ville, mais j’aime d’autant plus ses alentours où la nature est plus visible avec ses plaines verdoyantes, son calme… ce qui me permet de me ressourcer pleinement. J'apprécie particulièrement la petite et magnifique ville de Konstancin-Jeziorna, ou l’on vit agréablement bien dans un cadre très verdoyant. Un peu plus loin de Varsovie, j’aime bien aussi la ville artistique de Kazimierz Dolny pour y passer par exemple un jour du week-end. 

Qu’est-ce qui plait le plus à tes amis français en Pologne ?


Ils parlent souvent de l'hospitalité polonaise. C'est vrai que les Polonais sont très ouverts et adorent recevoir chez eux. Il y a un proverbe en Pologne qui dit : « Avoir un invité à la maison, c’est comme avoir Dieu chez soi » (Gość w dom, Bóg w dom). C’est un moment sacré. La Pologne a beaucoup changé depuis son entrée dans l’Union Européenne en 2004, et continue d’évoluer de façon permanente. Elle est devenue un pays très attractif non seulement pour les investisseurs, mais aussi pour les touristes. Mes amis français adorent visiter la Pologne, la côte Baltique, les montagnes au sud du pays, les villes et les villages du pays.

Maria, merci pour ta contribution.

Chers lecteurs, nous vous donnons rendez-vous bientôt pour la prochaine interview avec un(e) autre ami(e) Polonais(e) francophone.
A très vite !


Crédits photos : Sławomir Haratym, Albertina Restaurant & Wine, Destination Pologne × Adobe Stock

 

Partager l'article

Faites-nous part de vos besoins !

Affiliations
J'accepte !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.