5 questions à... Boris Gall

Chef d’entreprise, propriétaire de la boutique de chapeaux et d’accessoires « Le Szapo Hat Shop » à Cracovie, en Pologne depuis 2017.

Auteur(s) : Marynia Jacher / Julien Hallier Publié le : 22/01/2021

Boris Gall

Chef d’entreprise, propriétaire de la boutique de chapeaux et d’accessoires « Le Szapo Hat Shop » à Cracovie, en Pologne depuis 2017. 

Lieu de résidence : Cracovie

L'interview avec Boris Gall s'inscrit dans le cadre de notre projet intitulé « 5 questions à ... », qui consite à poser les 5 mêmes questions à nos amis Français habitant en Pologne.

1) Bonjour Boris, pourquoi as-tu choisi la Pologne ?

L’Amour ! J’ai rencontré ma compagne lors d’un voyage à l’Ile Maurice. Nous nous sommes revus ensuite dans nos villes respectives et je suis tombé amoureux de Cracovie et des montagnes au sud du pays. J’avais envie d’expatriation, et quoi de mieux que de le faire dans de belles conditions ?

2) Qu’aimes-tu le plus en Pologne ?

D’abord l’état d’esprit : Il y a un esprit « prêt à tout », envie de réussir, envie de bien faire.  Une certaine fraîcheur qui me faisait défaut en France.  La jeunesse a faim et les gens de tout âge aiment l’originalité.  On ne compte pas ses heures ici, et on ne se plaint pas trop. Il y a un vrai esprit de performance et novateur. Puis la nature : C’est très vert ! Il y a de quoi faire en randonnée (à vélo, à cheval, à pied et en ski l’hiver). Il y a des lacs sympathiques à moins de 2 heures de Cracovie, des plans d’eau pour faire du wakesurf ou du pédalo à 20 minutes du centre ville… J’adore le fait que les pistes de ski soient développées uniquement sur les vallons. Les Hautes Tatras sont quasiment vierges de remontées mécaniques, ce qui laisse un champ immense de possibilités pour les randonnées en pleine nature !

La jeunesse a faim et les gens de tout âge aiment l’originalité. On ne compte pas ses heures ici, et on ne se plaint pas trop. Il y a un vrai esprit de performance et novateur.

Puis la nature : C’est très vert !

3) Qu'est-ce qui te manque le plus de la France ?

Les petits villages de Provence et mes saisons à la montagne où je skiais 3 fois par semaine. Ici, le ski est très sympathique (surtout en ski de randonnée) mais les conditions d’enneigement et mon planning de chef d’entreprise ne coïncident pas toujours. Un apéro avec les copains, à manger des huîtres… La famille qui s’agrandit, mais de loin...

4) Qu'est-ce qui te surprend le plus en Pologne ?

Les pilotes de Formule 1 sur l’autoroute, qui n’ont pas vu que c’était limité à 140 km/h. Les repas en famille à rallonge (avec le temps je ne suis plus surpris). La gentillesse des gens. L’amplitude de travail. Sans vouloir faire de politique, mais juste partager mon ressenti de citoyen, ce qui me surprend le plus aujourd'hui en Pologne, c'est cette volonté pour certain(e)s de sortir de l'Union Européenne. L'UE, c'est la paix, c'est l'avenir. L'UE, c'est notre nouvelle nation. Je ne suis plus un simple Français ou Polonais, je suis Européen.


5) Quelle ville / région aimez-vous le plus en Pologne ?

Les Piénines pour les forêts de sapins à perte de vue. Les Tatras pour la haute montagne et le ski de randonnée. Pogorzelica pour les balades en cheval sur la plage…

Boris, merci pour ta contribution. 

Chers lecteurs, nous vous donnons rendez-vous bientôt pour la prochaine interview avec un(e) autre ami(e) Français(e) habitant en Pologne.
A très vite !


Crédits photos : Le Szapo Hat Shop, Lucy Konecka, Destination Pologne

 

Partager l'article

Faites-nous part de vos besoins !

Affiliations
J'accepte !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.